« Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie. Aligne toi à la fréquence de la réalité que tu souhaites et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement. Ce n’est pas de la philosophie, c’est de la physique. »
Albert Einstein
Physicien théoricien

Nous sommes la somme de nos expériences de vie (épigénétique), de notre éducation et apprentissage mais aussi de nos ancêtres par le transgénérationnel qui est inscrit dans nos gènes, dans notre ADN se trouve aussi toutes nos vies akashiques, et nos expériences d’Ames. A vous de choisir votre chemin de vie et par vos croyances, votre mode de guérison et d’évolution.

Pour ma part le chemin continue en vous proposant mon aide sur le plan qui vous correspond.

Quel est le but de mon travail ?

Remonter le fil de la pathologie, de la douleur, de la blessure, jusqu’à la source, la cause primaire du démarrage qui a donné la problématique, le symptôme, ou une difficulté de vie. La douleur est là pour vous réveiller, pour une prise de conscience, pour amorcer un travail à faire pour Soi et sur Soi. La douleur est un message.

Une information émotionnelle non géré par le cerveau soit parce qu’elle n’est pas comprise, soit parce qu’il n’y a pas de solution mise a disposition, va se somatiser dans le corps… à nous de le décrypter.

Dans un premier temps, trouver le déséquilibre primaire ou la pathologie d’origine car le patient arrive souvent après des années de douleurs qui deviennent pour lui « normales », c’est cette origine qui sera la première information dans le jeu de piste qui commence.

Cette partie de travail, je le fais automatiquement lors de mes consultations Podologique au cabinet, je ne peux plus me taire quand je lis sur la posture et les empreintes, la problématique qui est en cause.

Les différentes étapes de la « douleur » ou disfonctionnement.

Le Physique : une douleur dans le corps physique est réelle. C’est une porte de sortie pour une communication avec son corps qui a un message a transmettre. C’est le premier contact pour un dialogue avec son corps, son esprit et son âme. La douleur est une piste de travail, un indice précieux. La douleur est là pour déclencher une prise de conscience, si elle revient ou ne disparait pas, c’est pour nous contraindre à cette prise de conscience et du travail à faire. La douleur est une chance a saisir pour évoluer, se connaitre, se reconnaitre.

La compensation : la première douleur ou information passe souvent inaperçu, on passe dessus, on l’ignore. Soit elle s’installe plus aigue, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus être ignoré, soit elle va créer une adaptation dans le positionnement la faisant disparaitre mais créant des douleurs par compensation qui vont parasiter les informations. Résultat, plus de travail pour décrypter les messages et plus de douleurs.

L’émotion : une émotion ou un choc émotionnel, est souvent le facteur déclenchant de la douleur. La douleur peut être réactionnelle à l’émotion ou la situation émotionnelle, comme elle peut mettre 6 à 18 mois pour apparaitre. L’émotion est la cause du déclanchement de la douleur et non la situation elle même. La même situation ne va pas déclencher une douleur ou la même douleur, sur tout le monde. C’est notre interprétation personnelle de la situation qui se traduira par une émotion puis un disfonctionnement et une douleur suivant la personne.

L’énergétique : pour qu’une situation est pu créer sur nous une émotion suffisamment importante pour engendrer une douleur ou disfonction c’est qu’en amont, notre protection énergétique n’était soit pas suffisante soit imparfaite. Il est alors possible de trouver la faille énergétique, de renforcer notre barrière de protection énergétique. Chakras et Auras bien équilibrés, les informations négatives n’auront pas le pouvoir d’atteindre le niveau émotionnel ni le physique.

Eveil spirituel : la compréhension de ce mécanisme est une chance pour amener à changer de plan de conscience. Nous sommes des êtres d’os et de chair, mais également d’énergie avec au cœur un noyau énergétique de vie, une étincelle divine, une infime partie de la source créatrice qui nous permet d’habiter ce corps. Cette force interne est sans limite, mais avec la naissance nous l’oublions.

Comme disait Teilhard de Chardin «  Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine ». Nous devons prendre soin de notre corps car il accompagne notre Ame tout au long de cette vie. Pour l’Ame, cette vie, n’est qu’une partie de l’ensemble des expériences qu’elle doit faire pour évoluer, elle se crée un registre Akashique remplies de vies d’ici ou d’ailleurs. Nous sommes des êtres spirituels venus faire une expérience terrestre, mais nous avons oublié qui nous sommes et notre travail est de retrouver nos souvenir. La spiritualité, la croyance, la foi, permet la connexion à la « Source » ou « au Tout » au « Créateur » à «  Dieu » quelque soit le nom que l’on veut lui donner, dans notre individualité, dans notre corps. Le travail quantique permet aussi d’en comprendre la puissance même si nous n’en maitrisons pas encore le pouvoir. Cela viendra avec l’éveil, l’évolution, les souvenirs.

L’humain a le pouvoir de se reconnecter à la « Source », de travailler a se souvenir de sa puissance, de comprendre que les maux du corps sont un des langages mis a notre disposition pour régler des déficiences énergétiques de notre corps. Mais, il a aussi, une faculté de libre arbitre, qui lui donne la possibilité de croire que la douleur d’une cheville est uniquement du au trou dans lequel nous venons de trébucher… a vous de choisir votre parcours de guérison et votre chemin de vie.

Le corps est une merveilleuse enveloppe physique pour notre âme